Roger C. Elobo, Mon Blog

Espace d'Analyse, de Critique, d'Humeur, ...de Vie

3 octobre 2010

Sous les tropiques

Du Cancer et du Capricorne


Entre deux déserts, le Sahara au nord et le Kalahari au sud, j'ai vu ce qu'il n'y a nulle part ailleurs. J'ai touché ce qui n'a pas corps ailleurs. J'ai senti ce qui n'a pas d'odeur ailleurs. J'ai goûté à ce qui est sans saveur ailleurs…


Des regards. Des sourires. Des bras. Des gestes. La joie et le bonheur dans toute son immensité. De la générosité. L'expression vraie de la fraternité et de la sororité. La vie qui vaut la peine. L'humanité dans toute son humanité. La symbiose des règnes minéral-végétal-animal. La sympathie du cosmos…


Pourtant…


Que de pauvreté monétaire. Que de fractures numériques. Que de précarité sanitaire et sociale. Que de difficultés à se projeter. Que de contraintes sur son champ des possibles…


Mais…


Là-bas, vers l'équateur, quand vous en reviendriez, touché par je ne sais quel mage, les yeux ouverts sur votre monde, sur le sens du partage ou simplement sur la terre des hommes, vous le direz, en vous ou hors de vous…


Là-bas, l'Homme est humain.

2 commentaires:

Dora a dit…

Ô Cameroun ...

Anonyme a dit…

Là-bas, l'homme est humain. J'aime.