Roger C. Elobo, Mon Blog

Espace d'Analyse, de Critique, d'Humeur, ...de Vie

15 novembre 2008

Quantum of love

C'était lundi. Lequel ? je ne le dirai pas. J'en n'ai pas parlé aussitôt parce que je savourais ça d'abord seul avant de partager…

Comment le dire simplement…

Nous avons marché ensemble sur le pont. Il y avait un gros vent froid. Mon manteau de laine était moins chauffant que sa seule présence à mes côtés. Le vert cristallin de ses yeux accélérait le mouvement brownien de mes cellules et je crois, c'est ce qui me réchauffait au dedans…

Elle semblait le savoir. Je pense qu'elle percevait mon état car de temps en temps, elle esquissait un sourire comme pour dire "je sais que je te fais cet effet. Et j'en suis fière" !..

Nous avons traversé le pont ou plutôt la passerelle en bois. Nous avons atteint la dalle. Nous nous sommes arrêtés. Nous nous sommes dit au revoir sans parler autrement que par le regard…

C'était bref. C'était simple. C'était intense. C'était complice. C'était élégant. C'était classe. C'était un quantum de bonheur…

En la voyant traverser la passerelle dans l'autre sens, avec son blouson en cuir, ses cheveux en or et sa démarche d'une fluidité féline, j'ai cru voir le pont de Vladivostok…

Encore une image russe !...

2 commentaires:

YUAN a dit…

un poème d'un seconde gorgé de mille sentiments

Anonyme a dit…

t'es trop un pervers