Roger C. Elobo, Mon Blog

Espace d'Analyse, de Critique, d'Humeur, ...de Vie

5 septembre 2008

tristesse

ce soir je suis triste...

Je suis triste comme sur un quai de la gare...
Je suis triste comme dans un mauvais spectacle...

Demain, je serai moi même...
Demain, je reprends mes armes...
Demain, sans doute, je me retrouverai...

Alors, vivement demain !...

1 commentaire:

MN a dit…

Alors, Roger ne sois plus triste. Voici comment je peux contribuer à te rendre heureux en venant vers toi...en espérant que ce poême dont l'inspiration m'était venue de la souffrance pour mon amoureux lointain et inconnu t'aidera, mais aussi comblera certains de tes lecteurs et lectrices qui sont sensibles à l'amour...


Mon amour inconnu,

Les pieds dans l'eau, j'suis venue,
Avec mon sac bleu, j'suis parvenue
A te retrouver là où tu te cachais souvent
Je n'ai pas eu peur du souffle du vent

Je suis venue rester auprès de toi
Là bas, est tiède, ici est bien meilleur
J'ai assez de respirer tous ces malheurs
Qui brisent ma vie, loin de toi...

Les pieds dans l'eau, j'suis venue
Le dos tourné, je ne retournerai plus
Je suis là pour toi, mon bien aimé
N'aie pas peur, je suis ta bien-aimée

Les hommes me font la cour
Les amants me chantent des discours
J'ai fermé mes yeux à leurs amours
J'ai t'ai gardé mon coeur, mon amour

Embrasse-moi avec ton coeur
Car, c'est pour lui que j'en meurs
C'est bien pour lui que j'suis venue
Jusqu'ici te voir, les pieds nues.

Couvre-moi de ta chaleur, j'ai si froid
Dévore-moi comme ta belle proie
Celle dont tu rêvais tous les soirs
De déshabiller dans les coins noirs

Regarde, je suis là présente maintenant,
Ce n'est plus un rêve, mais du vivant
Tu as cru au virtuel
Mais vois comment c'est bien réel!

Comme tu es si tendre...
Comme je meurs à me fondre
Dans tes bras qui me font grelotter
Je refuse..., je ne veux plus te quitter.

Comme tu es si beau! Je n'croyais pas!
Sur les photos, j'ne l'apercevais pas!
Hr'sement j'avais fermé mes yeux à tous
Sinon, je serai passée à côté de tout...

Je t'aime et c'est sans pareil
Toi mon p'tit soleil
Qui a éclairé ma vie de ta lumière,
Je ne t'oublierai jamais ma vie entière....

Je t'embrasse autant que je t'aime....